Skype Blogs

News, stories, and updates from Skype

Share

Share

Skype In The Classroom : quand un enseignant technophile s’engage

Aujourd’hui, nous sommes fiers d’annoncer que le réseau Skype in The Classroom rassemble plus de 80 000 enseignants du monde entier, très exactement 83 426 ! Une progression qui indique l’engouement des professionnels de l’éducation pour les nouveaux outils de communication et leur intérêt pédagogique.

A cette occasion, nous avons interrogé Jean-Bernard Cantournet, enseignant en primaire à Nice, et déjà 12 années d’enseignement à son actif, pour connaitre son utilisation du réseau Skype in the classroom. Et pour notre plus grand bonheur, c’est un enseignant profondément technophile que nous avons découvert, se qualifiant lui-même d’« instit geek » !

Comme de nombreux enseignants, Jean-Bernard fait face à des conditions matérielles rudimentaires lorsqu’il s’agit d’utiliser les nouvelles technologies dans sa pratique enseignante, et comme beaucoup, il utilise son propre matériel informatique pour réaliser les projets qui lui tiennent à cœur, et pouvoir ouvrir sa classe au reste du monde. Utilisateur de Skype dans sa vie personnelle, il a toujours intégré la visio-conférence en classe « car c’est ludique, et pratique, cela permet d’échanger et de faire découvrir aux enfants d’autres langues » explique Jean-Bernard.

peep around computer

Membre du réseau Skype in The Classroom depuis quelques mois, c’est avec sa classe de CM2 qu’il expérimente ses projets, il a participé à plusieurs « Mystery Skype » pour faire deviner à ses élèves dans quel pays se trouvait l’autre classe. « C’est un jeu très apprécié des enfants ! » qui adorent poser des questions à des enfants du même âge mais de l’autre côté du monde.

Aux réticences que pourraient avoir certains enseignants, Jean-Bernard répond qu’il faut avoir envie de se renouveler, pour lui les nouvelles technologies ont le mérite d’apporter un peu d’oxygène dans un métier qui peut s’avérer répétitif au fil des ans. Par contre, il ne faut pas utiliser l’outil pour l’outil, mais insérer son projet dans une démarche pédagogique « Par exemple, la performance technique n’a que peu d’intérêt pour les enfants. La distance avec leur interlocuteur n’est pas source d’enthousiasme en soi. Ils seront toujours plus sensibles à la présence réelle d’un intervenant que de lui parler sur un ordinateur ».

Mais il n’est pas toujours possible de faire venir un intervenant et les voyages scolaires peuvent être difficile à organiser. « Alors la visio-conférence représente une alternative idéale, avec ma classe, nous avons pu échanger avec une chercheuse française spécialiste du milieu polaire basée en Norvège, grâce à APECS-France* ».

Jean-Bernard s’est meme lancé dans la création d’une « Skype Lessons » en organisant des Mini-TED Talks ! – Un exposé par semaine -

*L’association des jeunes chercheurs et éducateurs des régions polaires, comité français de l’Association of Polar Early Career Scientists (www.apecs.is).

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s