Skype Blogs

News, stories, and updates from Skype

Share

Share

Skype célèbre la Journée de la Femme

Demain, Skype célèbre toutes les femmes – travailleuses ou mères au foyer, célibataires ou mariées, de Honolulu à Tokyo. Même s’il y a encore des inégalités en fonction des pays où l’on se trouve, le statut des femmes dans la société et dans le monde professionnel est en constante évolution : 65,2% des femmes en Europe travaillent*, désormais actives et décideuses, elles ont de plus en plus de responsabilités aussi bien dans leur vie personnelle que professionnelle, et entendent bien trouver l’équilibre parfait entre ces deux sphères.

Nous nous sommes entretenus avec deux femmes actives qui sortent de l’ordinaire et qui nous ont parlé de leurs jobs, de leurs astuces pour trouver cet équilibre entre sphère privée et vie professionnelle, et de leur opinion sur la femme moderne.

Vous vous souvenez sûrement de Pauline Laigneau, la fondatrice de Gemmyo, fabricant de bijoux et site d’e-commerce. Elle nous avait parlé de son business et de la façon dont Skype l’aidait à améliorer la productivité de son entreprise. Nous avons proposé à Pauline de témoigner sur son parcours de femme entrepreneur.

Nous avons également eu la chance de parler avec Kiné Camara via Skype. Basée en Californie depuis quatre mois, Kiné est l’une des ingénieurs qui développe Skype pour Android. La programmation et les technologies en général ont toujours eu une connotation masculine, voyons comment Kiné voit son profil de femme dans les nouvelles technologies.

Deux femmes aux carrières passionnantes

Etudiante en Lettres modernes, Pauline obtient son agrégation pour devenir professeur de littérature, mais très vite, elle se rend compte que l’enseignement ne la passionne pas autant que la création d’entreprise. Après un cursus à HEC où elle étudie l’entreprenariat et l’opérationnel, elle fonde Gemmyo avec son mari. En plus d’être la co-fondatrice de Gemmyo, Pauline en est également la directrice marketing : « Mon job comporte trois dimensions : la dimension notoriété/acquisition clients, la partie marketing produits pour tout ce qui concerne le choix des différents design ou du nom des bijoux, et enfin, l’expérience clients avec un service client unique et personnalisé », explique-t-elle.

Pauline-lowdef (1)

Pour Kiné, travailler sur Android est stimulant : « Il y a plus de défis sur Android, notamment parce que c’est une plateforme qui évolue rapidement ». Le travail de la jeune femme consiste à développer de nouvelles fonctionnalités, fixer les bugs et éventuels problèmes mais également à s’assurer que le code est de qualité. Devenir ingénieur n’a pas tout de suite été évident pour Kiné, même si elle a toujours voulu travailler dans les sciences. « Je me souviens après mon premier cours de programmation, j’étais complétement perdue, mais j’ai beaucoup travaillé. Au final, j’ai adoré le cours car j’avais un très bon prof et j’ai continué à coder. C’est en travaillant avec mes amis au développement d’une application mobile, que j’ai su que je voulais devenir ingénieure.» Originaire du Sénégal, elle part au Canada pour suivre des études supérieures à l’Université Polytechnique de Montréal, une fois son diplôme en poche, elle travaille en tant que développeur mobile sur différentes plateforme comme Java ME et iOS, cela fait maintenant trois ans qu’elle développe sous Android, et quelques mois qu’elle a rejoint Skype en Californie.

Kine pic 2

L’équilibre entre vie professionnelle et sphère privée

Kiné vient juste d’arriver en Californie, elle pense qu’il lui faudra un peu de temps pour retrouver un certain équilibre. Elle est persuadée que Skype peut aider les gens à trouver l’équilibre entre vie perso et vie professionnel. « C’est une application qui aide à connecter les gens ! Je m’en sers pour communiquer avec mes amis restés au Canada ».

Pauline est donc une femme très active, et lorsqu’on lui demande si elle a réussi à trouver l’équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle, elle nous répond par l’affirmative : « Comme mon mari est le co-fondateur de Gemmyo, on parle beaucoup de travail à la fin de la journée, mais comme on ne se voit pas tout le temps et qu’on ne fait pas la même chose, on a toujours pleins de choses à se raconter. Je pense qu’être tous les deux entrepreneurs et motivés facilite les choses », nous confie-t-elle. Pauline nous explique aussi qu’elle et son mari se sont répartis toutes les tâches quotidiennes à la maison pour aider à maintenir cet équilibre.

Pauline explique que l’équilibre entre sphère privée et sphère professionnelle réside dans une bonne organisation et une bonne communication. « Les femmes entrepreneurs ont l’impression d’avoir quelque chose à prouver et ont tendance à accumuler sans se plaindre, mais il faut qu’on apprenne à extérioriser nos peines et nos faiblesses et à demander de l’aide ». Pour tenir le coup, Pauline a trouvé deux astuces pour se vider la tête et se ressourcer. D’abord, elle fait de la course à pied au moins trois fois par semaine – en général le matin, avant d’aller au bureau. Et surtout elle se ménage toujours du temps pour elle : « créer son entreprise, c’est comme courir un marathon, ce n’est pas un sprint, il faut durer sur la longueur et il est donc important de s’occuper de soi. Ça n’a pas besoin d’être long, même un weekend de trois jours suffit ; partir en voyage m’aide à me ressourcer et à prendre du recul ».

La femme d’aujourd’hui

Kiné confirme que les femmes sont peu nombreuses dans le secteur de développement de logiciels, au cours de ses études et lors de ses premières expériences professionnelles, elle évalue à 30% de femmes dans le métier d’ingénieurs et dans l’informatique, dont beaucoup quittent le secteur à mi-carrière. « Le futur peut paraître un peu pessimiste car il n’y a pas de représentation égale hommes/femmes. Mais d’un autre côté, il y a de plus en plus d’articles dans la presse et de blogs qui parlent de femmes à hautes responsabilités dans le secteur. Il y a de plus en plus de femmes importantes à la tête de grandes entreprises tech qui écrivent des livres, parlent de leurs expériences, et je pense que ça inspirera de plus en plus de jeunes filles ».

Mais qu’est-ce que la femme d’aujourd’hui ? Pour Pauline, la femme moderne est sûre d’elle mais pas revendicatrice. Elle a trouvé un équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle. Dans son environnement professionnel, elle est subtile et sait travailler avec les hommes et les autres femmes. Enfin, la femme moderne est combattive.

Pour Kiné, la femme moderne est une femme qui travaille sur ses défauts, qui s’autorise à rêver et surtout à poursuivre ses rêves. « Elle prend elle-même ses décisions – qu’elle décide de rester à la maison ou de travailler, c’est son choix. Elle n’a pas peur de briser les barrières et de relever les défis », conclut-elle.

Nous espérons que ces témoignages vous ont inspiré – hommes et femmes. Skype continue de vous accompagner chez vous pour rester en contact et partager ou créer des souvenirs avec vos amis et votre famille, mais aussi dans l’open space pour améliorer la productivité de votre business ou vous entretenir avec vos collaborateurs, associés et fournisseurs de façon efficace. Dîtes-nous comment Skype vous aide à trouver l’équilibre parfait entre vies personnelle et professionnelle.

* selon une étude européenne de l’Observatoire national de l’ESS-CNCRE menée en 2012, http://www.economie.gouv.fr/journee-de-la-femme-8-mars

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s